Naissance du projet

Les grands-mamans tricoteuses de Montréal tricotent pour les enfants dans le besoin depuis 1998. Hélène Marceau, fondatrice de ce projet, se laisse interpeler par Pascal et Marie-Annick Pingault, fondateurs de la communauté du Pain de Vie. Ces derniers voyagent fréquemment en Afrique et s’aperçoivent que des bébés au Niger ont souvent froid. Ils demandent à des personnes familières en France de confectionner des tricots qu’ils pourraient acheminer là-bas. Par la suite Hélène Marceau et une amie acceptent de se joindre aux tricoteuses de France.

Explosion des Grands-mamans tricoteuses

N’ayant pas de sous pour acheter la laine, elles la quêtent. La paroisse St-Louis-de-France est la première à les accueillir. La récolte est double: en plus de l’arrivage de la laine, des grands-mamans demandent si elles peuvent se joindre à elles. Suite à un projet scolaire et des articles parus dans le Journal de Montréal et la magazine Bel Âge, c’est l’explosion des grands-mamans tricoteuses de Montréal. En septembre 2009, elles sont au nombre de 460 et leurs tricots vont aider des enfants de milieux défavorisés dans plus de 10 pays du monde. De nombreux témoignages de grands-mères, souvent isolées, disent le bonheur d’être utile.

Partenariat avec Spiritours

Depuis le printemps 2008, Spiritours sert de relais pour emmener des tricots aux enfants défavorisés des pays où leurs groupes voyagent. Théa Van de Kraats, coordonnatrice de groupe et guide-accompagnatrice, avait d’abord pris l’initiative d’apporter des tricots aux enfants de Caritas Baby hospital à Bethléem. Depuis près de 20 ans déjà elle amenait des groupes qu’elle guidait à cet hôpital et les invitait à faire un don.

Caritas Baby Hospital

Depuis 1952, les portes du Caritas Baby Hospital sont ouvertes à tous les enfants et à toutes les mères. Le fondateur de cet établissement, le Père Ernst Schnydrig, s‘était fixé pour but d’assurer des soins médicaux à tous les enfants qui vivent dans une situation difficile en raison des conflits entre Israël et la Palestine. Pour ces enfants, le Caritas Baby Hospital, le seul hôpital pédiatrique de Cisjordanie et de la Bande de Gaza, est un lieu de tranquillité et de paix.
VISITE AU CARITAS BABY HOSPITAL DU PAPE BENOÎT XVI en mai 2009

Diffusion de la culture du don

Voyant la joie et l’espérance que ce geste donnait aux enfants, à leurs parents, aux participants du voyage ainsi qu’aux grands-mamans tricotteuses, Théa Van de Kraats a suggéré de le faire à plus grande échelle et de faire participer tous les voyageurs qui le désireraient. Grâce aux dons généreux des grands-mamans tricoteuses, notre philosophie en tant qu’entreprise d’économie de communion, qui consiste à venir en aide aux plus démunis et à transmettre la culture du don, trouve une nouvelle façon originale de se concrétiser. 

En 2009, une cinquantaine de participants apportaient des tricots en Terre Sainte, au Maroc, en Algérie et en Roumanie.

En 2010 Spiritours prévoi envoyer des tricots pour les enfants défavorisés à toutes les destinations suivantes: Terre Sainte, Maroc, Tunisie, Algérie, Egypte, Kenya, Thaïlande, Pérou, Mexique et Nicaragua.

Témoignages

« J’ai été profondément touché de constater qu’à Bethléem, le lieu de la naissance de Jésus, le lieu du massacre des enfants par Hérode le Grand et le lieu du tombeau de Rachel qui pleure ses enfants, un hôpital pour enfants a été construit pour venir en aide à tous ces enfants qui souffrent encore aujourd’hui.  Bravo pour cette initiative de Spiritours qui apporte une dimension toute humaine à nos pèlerinages. »
Daniel Gilbert prêtre

« Je pense que si ja n’avais pas eu le tricot, je serais morte ou j’aurais fait une dépression. C’est ce qui m’a redonné le goût de vivre. J’ai toujours aimé tricoter. »
Colette, 82 ans

« Ce n’est pas seulement un désennui, c’est un plaisir, j’ai hâte de tricoter. »
Jeanne-D’Arc, 89 ans

Comment pouvez-vous nous aider?

Cueillette de laine

Les grands-mamans tricoteuses seraient bien heureuses de recevoir vos surplus de laine :

  • Toutes les couleurs
  • Toutes les grosseurs
  • Tricots non terminés

Avec vos trésors, elles tricoteront des vêtements de bébés, enfants, adolescents, des vêtements chauds (foulards, bas, bonnets, chandails, couvertures).

Ils seront acheminés soit en Palestine, Afrique, Amérique centrale ou Amérique du sud.

Tout don sera bien apprécié.

Réf. :  Hélène Marceau    514-525-0574

Spiritours-gmtricoteuses-3

Un groupe de pèlerins de Spiritours au Caritas Baby Hospital avec des tricots

Spiritours-gmtricoteuses-1

Un bébé au Caritas Baby Hospital avec une poupée tricotée par les Grands-mamans

Spiritours-gmtricoteuses-2

Une maman et son bébé qui tient une magnifique dormeuse tricotée avec amour

Spiritours-gmtricoteuses-maroc

Des enfants du Sahara marocain sont heureux de recevoir les tricots qui les tiendront au chaud durant les nuits d’hiver

Spiritours-gmtricoteuses-algerie

Les petites soeurs du Sacré-Coeur à Tamanrasset, Algérie, reçoivent avec joie des tricots qu’elles distribueront à de jeunes mamans touaregs.