8 jours / 7 nuits

L’histoire de l’Église catholique au Canada est jeune et s’étale sur un peu plus de quatre cents ans.

Le catholicisme y a pris racine avec l’arrivée des Européens dans le Nouveau Monde, dès 1534, sur les rives de la péninsule de Gaspé. Un prêtre français, accompagnant l’explorateur Jacques Cartier, a célébré la messe pour la première fois sur ce qui devait devenir le sol canadien. Cet itinéraire permet de mieux comprendre la colonisation en Nouvelle France, l’implantation des communautés religieuses et le rôle de ces êtres d’exception qui ont aidé et qui ont contribué à façonner l’Église d’ici. Aujourd’hui béatifiés ou canonisés, ils continuent de rayonner.

saint-qc3

Itinéraire détaillé

Tour panoramique de Montréal avec halte sur le Mont-Royal pour comprendre l’implantation de la ville sur la rive du St Laurent. De là, découverte de la ville aux cent clochers avec halte à la cathédrale Reine-du-Monde, le siège de l’Archevêché, la basilique St Patrick et la chapelle tricentenaire Notre-Dame-de-Bon-Secours, premier sanctuaire de Montréal.  En après-midi, balade dans le Vieux-Montréal et visite du musée Marguerite-Bourgeoys retraçant le destin de cette femme de vision et de compassion qui a œuvré pour les femmes, les enfants et les Amérindiens. Souper et nuit à Montréal.

Route vers Kahnawake (rive sud de Montréal) afin de mieux comprendre le parcours de la bienheureuse Kateri Tekakwitha, au sanctuaire qui lui est consacrée à la mission St François Xavier. Kateri, surnommée « le lys des Agniers », fut la première sainte autochtone d’Amérique du Nord.  En après-midi, départ pour le mont St-Grégoire pour y découvrir le lieu de naissance de frère André et sa paroisse natale. Retour à Montréal : spectacle « Que la Lumière fût » à la Basilique Notre Dame. Souper et nuit à Montréal.

Journée à l’Oratoire St-Joseph du Mont-Royal, joyau du patrimoine canadien, fondé au début du 20ème siècle par Saint Frère André, un homme de Dieu à la foi inébranlable. Découvrons le plus beau panorama de Montréal, crypte, basilique et chapelle votive; écoutons la musique et les chants sacrés, les cloches de bronze du prestigieux carillon et l’orgue de la basilique. Finissons dans les jardins et le chemin de Croix. En après-midi, rencontre avec la Congrégation des Sœurs grises fondée, en 1737, par Marguerite d’Youville reconnue pour son grand dévouement et canonisée en 1990.   Souper et nuit à Montréal.

saint-qc2

Route vers Trois-Rivières. En après-midi, promenade dans la ville afin de mieux comprendre l’implantation des institutions religieuses en Nouvelle France. Halte au musée des Ursulines où des témoignages rappellent une époque où la prière, l’éducation et le soin aux malades faisaient partie intégrante du quotidien des religieuses. Messe à la cathédrale de l’Assomption dont les vitraux sont classés parmi les plus beaux du Québec. Souper et nuit sur place à Trois-Rivières.

C’est sous le regard attentif de Marie, Mère de Jésus, que nous passons la journée au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. La visite du Petit Sanctuaire réputé pour être l’une  des plus anciennes églises du Canada (1720) puis de la basilique nous éclaire sur les deux grands évènements que connut le site : le Pont de Glace (ou Pont des Chapelets) et le Prodige des Yeux  dont le Père Frédéric Jansoone, béatifié par Jean Paul II (1988), fut l’un des témoins. En après-midi, temps libre sur place pour s’abandonner sur le sentier des pèlerins, à la prière, au chant et à l’écoute. Souper et nuit à Trois Rivières.

Route vers Québec. En après-midi, rencontrons les trois Bienheureux fondateurs de l’Église catholique du Canada dans le Vieux Québec: Mgr François de Laval, premier évêque de Québec, dans la cathédrale qu’il a fondée, Notre-Dame de Québec ; Marie de l’Incarnation, fondatrice des Ursulines de Québec, dans la chapelle des Ursulines; et Catherine de Saint-Augustin, fondatrice spirituelle des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Québec, à l’intérieur de leur monastère. Souper et nuit.

Aujourd’hui, prenons le temps de découvrir que la basilique du Sanctuaire  Sainte-Anne-de-Beaupré n’est pas seulement une œuvre d’art, mais un endroit où l’on peut accomplir une démarche intérieure en prenant le temps d’entrer en soi-même et en se laissant porter par le sentiment de paix qui y règne. Visite et participation aux célébrations liturgiques (messe, chapelet, chemin de croix). Souper et nuit.

Ce matin, retour vers le Vieux Québec pour la visite de l’église Notre-Dame-des-Victoires suivie de la visite libre du quartier du Petit-Champlain et de la place Royale. Vous êtes sur les lieux même du berceau de la civilisation française et de la foi catholique en Amérique du Nord. Temps libre dans les vieux quartiers et retour à Montréal.

**Itinéraire sujet à changement – Circuit exclusif, tous droits réservés**

saint-qc1