Comment participer à la réconciliation avec les autochtones?

reconciliation-autochtone

Dans cet article, découvrez quelques pistes pour agir concrètement au niveau individuel vers la réconciliation avec les peuples des premières nations.

Il est encore temps d’aller vers la réconciliation autochtone

Dans les médias, nous entendons de plus en plus parler de la réconciliation avec les communautés autochtones. Que ce soit par le biais d’actions proposées par le Gouvernement du Canada, ou encore les récentes excuses que le Pape a officiellement présenté aux autochtones, nous pouvons témoigner des avancées positives de ces grandes organisations. C’est un signe qu’il est encore temps d’agir pour la réconciliation autochtone.

 

Mais que pouvons-nous faire au niveau individuel? Il est possible de prendre des actions concrètes pour favoriser la réconciliation avec les autochtones et les aider à avancer vers un avenir meilleur après les épreuves qu’ils ont vécues et qui les impactent encore socialement et économiquement à l’heure actuelle. Découvrez comment vous pouvez agir!

1. Apprendre activement la vérité sur le passé douloureux des autochtones

Au-delà de nos livres d’histoires étudiés à l’école, il est important d’être à l’écoute des communautés des premières nations sur leur propre histoire et celle de leurs ancêtres durant les quatre derniers siècles, notamment entre 1800 et 1996. Cela leur permet aux victimes de s’exprimer sans censure sur leur passé et de rentre hommage à ceux qui n’ont pas survécu.

Concrètement, dans le cadre du tourisme, nous pouvons agir de plusieurs façons dans ce sens. D’une part, nous pouvons faire face à leur histoire en visitant des lieux historiques qui révèlent le passé sombre qu’ils ont vécu, notamment dans les pensionnats. Les pensionnats pour les autochtones ont activement effacé leur langue, leurs coutumes, leurs traditions, leur culture et leur spiritualité. Visiter ces lieux nous permet de prendre conscience de l’ampleur de ce qu’ils ont perdu mais aussi des abus qui y ont été commis.

D’autre part, nous pouvons apprendre la vérité sur leurs conditions en allant à la rencontre des communautés autochtones et en leur portant une oreille aussi attentive que bienveillante. En effet, certaines situations critiques les touchent encore à l’heure actuelle et il est important de non seulement comprendre leur passé mais aussi de voir les impacts que celui-ci a sur leur communauté aujourd’hui.

2. Découvrir la richesse culturelle des autochtones

Tel que mentionné plus haut, les autochtones ont été dépouillés d’une grande partie de leur identité culturelle au cours des derniers siècles. C’est pourquoi il est important que ce qu’il leur reste de leur culture ait un meilleur rayonnement, afin qu’elle ne s’éteigne pas. Une bonne façon d’agir concrètement pour cela est d’aller en apprendre plus sur leurs traditions : les arts, les costumes traditionnels, les chants, les cérémonies, les traditions, leurs langues etc.

 

Dans le cadre du tourisme de réconciliation, c’est un bonheur de voir la fierté avec laquelle les autochtones partagent toute la richesse de leur culture et de leurs traditions. C’est une façon de célébrer la diversité et de continuer à faire vivre de façon exponentielle les couleurs de leur culture. Vous pouvez le faire en participant à des ateliers d’artisanat ou en assistant à des représentations de leurs traditions. Mais aussi, en discutant directement avec eux pour qu’ils vous fassent découvrir comment ils font encore vivre leurs traditions ancestrales dans leur vie quotidienne moderne.

3. Encourager les communautés autochtones grâce au tourisme local

Un excellent moyen d’agir vers la réconciliation est d’encourager directement leurs communautés grâce au tourisme local. Cela les impacte positivement en leur apportant des retombées économiques et un meilleur rayonnement social. S’offrir des activités culturelles ou même de l’artisanat dans leurs boutiques, tout cela permet de les encourager financièrement, ce qui est crucial pour eux, aux vues de la citation critique à laquelle ils font face parce qu’ils ont été ostracisés.

 

En plus de cela, c’est une bonne façon de leur redonner une voix en allant les voir et en créant un lien d’écoute et d’ouverture. Il n’y a rien de plus beau que d’aller à la rencontre d’une culture différente de la nôtre et de voir les membres de leur communauté partager avec tant d’ouverture et de fierté leurs traditions, leur héritage ancestral et tout ce qui fait d’eux des nations si belles dans leurs couleurs uniques. Comme il est important de les laisser s’exprimer par eux-mêmes, nous vous invitons à en apprendre plus sur la réconciliation sur le site de l’ATAC.

 

 

Par Anne Hoarau de chez Spiritours

 

 

N.B : Venez à la rencontre des Innus de la Côte Nord lors du voyage « Immersion et réconciliation en terre autochtone » du 1er au 9 août 2022!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.