À la rencontre de Charles de Foucauld dans Charlevoix

Venez à la découverte du monastère des Petits Frères de la Croix dans Charlevoix. Dans cette lettre ouverte, Madeleine Delisle vous parlera d’un pèlerinage à Charlevoix pour en apprendre plus sur Charles de Foucauld et découvrir l’une des plus belles régions du Québec.

Bonjour chers lecteurs et lectrices,

À la demande de l’Agence Spiritours, «je viens vous jaser» car je serai l’accompagnatrice du prochain pèlerinage à Charlevoix, intitulé «Père je m’abandonne à Toi», première sentence de la prière quotidienne de Charles de Foucauld.

Une halte à Ste Anne de Beaupré

Ce n’est pas peu dire, entrer dans l’abandon et faire route vers Ste Anne de Beaupré pour une juste halte, et découvrir un lieu pacifiant, honoré par nulle autre que la grand-mère de Jésus. Se laisser inviter dans la grande basilique, où on ne peut dénombrer les guérisons, se recueillir et visiter les lieux.

Puis s’y retrouver aussi pour dîner entre personnes presqu’inconnues, et cependant repartir deux heures après, constituées en un groupe naissant, pour voir se défiler la beauté de Charlevoix et en fin de route, arriver au monastère des petits frères de la Croix dont la spiritualité s’inspire profondément de la vie du «frère universel», Charles de Foucauld, qui signait Fr. Charles de Jésus.

Un pèlerinage inoubliable à Charlevoix

J’ai fait plusieurs fois ce pèlerinage dans ce magnifique coin de pays et je peux témoigner que la grâce de l’abandon s’est toujours manifestée maternellement et gracieusement à chacun et chacune des participants et participantes de cette lumineuse aventure. C’est pourquoi je ne peux que vous encourager à profiter de ce voyage pour vous laisser régénérer à la Source. De plus, dame Nature vous réserve de l’émerveillement plein la vue dans ses Hautes Gorges et la rivière de la Malbaie.

Découvrir Charles de Foucauld

Aussi en guise de préparation, je vous invite à visionner le diaporama sur la vie de fr Charles de Foucauld, dit fr Charles de Jésus, le frère universel, présenté lors du centenaire de sa mort. Il est bien commenté et vous fera découvrir un humain exceptionnel, sachant qu’il a été canonisé le 26 mai 2020 par le pape François et que sa fête est désormais le 1er Décembre.

Madeleine Delisle

Une réponse

  1. Très inspirant! Merci. Y a t-il des dates pour ce rendez-vous fort spécial!!!
    Trop tôt, peut-être. A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.