Les hauts lieux spirituels en Gaspésie

Le territoire de la Gaspésie situé entre les montagnes et la mer est une région magnifique et facile d’accès. Dans ce coin de pays, il y a de hauts lieux spirituels: parfois des bâtiments, des églises, des sanctuaires et oratoires; aussi des communautés religieuses. Nous pouvons également découvrir ces hauts lieux spirituels en montagne, dans la Baie-des-Chaleurs, ou encore le long du majestueux fleuve St-Laurent. 

La beauté naturelle de cette région est une vraie manifestation de la création, l’œuvre du Seigneur. Nous connaissons ce refrain liturgique inspiré des psaumes où il est écrit: « Que tes œuvres sont grandes, que tes œuvres sont belles, Seigneur ».

Visiter cette région en tant que touriste, c’est bien et merveilleux. Cependant au-delà de son aspect touristique, il est possible de découvrir des hauts lieux spirituels. Je veux vous en présenter quelques-uns.

Famille Myriam-de-la-Vallée

Au tout début de la Gaspésie, en retrait du village du Lac-au-Saumon, près du lac du même nom, nous y trouvons ce haut lieu spirituel appelé Famille Myriam-de-la-Vallée. C’est un lieu de prière et de ressourcement dans la Vallée de la Matapédia. Pour bien vous faire connaître ce lieu, permettez-moi de citer le texte de la petite sœur Esther Desnoyers membre de la famille Myriam Beth’léhem.

« Depuis plus de 30 ans, la Famille Myriam Beth’Léhem offre des temps de ressourcements spirituels pour les familles, des couples ou bien des personnes seules, dans un milieu familial. Soutenus par la vie de prière, les partages fraternels, les entretiens sur la Parole ou un thème d’évangile, ces ressourcements visent à faire expérimenter l’Église comme une Famille.

Le Foyer Myriam de la Vallée est ouvert, à tous les âges, tout au long de l’année pour différents services d’accompagnement spirituel. Le cénacle d’adoration permet de célébrer les sacrements de la vie chrétienne et le site est particulièrement apprécié pour sa beauté qui allie lac et montagne. Un haut-lieu spirituel à ne pas manquer pour découvrir que Dieu est un Père qui nous aime d’un amour qui ne finira jamais ».

Ce que sœur Esther vient de d’écrire vaut aussi pour leur deuxième maison en Gaspésie située en bordure de la mer, à Cap-chat, côté nord de la péninsule gaspésienne.

L'oratoire de Notre Dame-du Mont-St-Joseph

L’oratoire de Notre Dame-du Mont-St-Joseph

À Carleton-sur-Mer, il y a un autre haut lieu spirituel sur le sommet d’un mont facile d’accès où l’on doit de s’arrêter : l’oratoire de Notre Dame-du Mont-StJoseph. Ce lieu de prière est reconnu comme un site de dévotion de longue tradition (le premier pèlerinage eut lieu en 1868 et s’est perpétué jusqu’à nos jours.) Là encore, nous pouvons prendre un temps pour prier Saint Joseph et la Vierge Marie, son épouse. Du sommet du mont St-Joseph, nous avons une vue panoramique sur la Baie-des-Chaleurs. Par temps clair, on peut y voir les rives de la province voisine, le Nouveau-Brunswick.

La résidence des religieuses du Christ-Roi

Située dans la ville de Gaspé, elle se démarque par l’accueil, la vie de prière et de service des membres de la communauté. Elles peuvent accueillir une vingtaine de personnes désirant faire l’expérience de la prière au quotidien (laudes, messe, vêpres et méditation).

La cathédrale du diocèse de Gaspé

La cathédrale du diocèse de Gaspé

Avec une architecture moderne, c’est un point d’arrêt incontournable. Nous pouvons participer à la messe et prendre un temps de prière au tombeau de Mgr François-Xavier Ross, premier évêque de ce diocèse.

Le sanctuaire de Notre- Dame-des-Douleurs

Le sanctuaire de Notre-Dame-des-Douleurs

Ce haut lieu spirituel est situé sur le boulevard Pointe-Navarre tout juste à la sortie de la ville de Gaspé. C’est un lieu de prière animé par des femmes laïques et une religieuse; elles ont à cœur de rendre bien vivante la vie spirituelle de ce sanctuaire.

Nous pouvons prier la Vierge Marie dans le sanctuaire et en pleine nature tout en faisant le chemin des sept douleurs de Marie (un monument pour chacune des stations). Sur le site, il y a une petite chapelle où se trouve le tombeau du père Jean-Marie Watier, fondateur de ce haut lieu spirituel. Beaucoup de personnes vont prier sur son tombeau soit pour le remercier d’une guérison obtenue par son intercession ou encore pour lui demander une grâce spéciale. Comme dans bien des sanctuaires il y a là aussi, des signes de guérison : cannes, béquilles, chaussures etc.

L’église du Mont St-Pierre

Un autre site plutôt modeste, mais haut lieu spirituel tout de même, est la petite église du Mont-St-Pierre. Il est bon de faire un arrêt et de prendre un temps de prière et de méditation. Il n’y a pas d’animation; chacun, chacune peut prendre un moment pour y faire une prière de son choix et se recueillir tout en admirant la beauté de cette petite église.

Maison de la Famille Myriam Beth'léhem

Maison de la Famille Myriam Beth’léhem

Chemin faisant, faisons un arrêt à la maison de la Famille Myriam Beth’léhem à Cap-Chat. Les personnes de cette communauté sont d’un accueil extraordinaire. Leur mission est identique à ce qui a été écrit antérieurement pour la maison Myriam au Lac-au -Saumon.

Maison Le Cénacle

Un dernier haut lieu spirituel, à une centaine de kilomètres de la Gaspésie, en allant vers Québec, est la maison Le Cénacle. Cette maison de prière est centrée sur l’Agapèthérapie (guérison par l’amour de Dieu). Ce lieu est dans le village de Cacouna tout près de Rivière-du-Loup. Il est possible de s’y inscrire pour une session afin d’y vivre un temps de réflexion, de prière et de guérison par l’amour de Dieu.

Les hauts lieux spirituels de la création en Gaspésie

Les hauts lieux spirituels de la création en Gaspésie

D’autres hauts lieux spirituels, sans lieu de culte cette fois, peuvent tout au long de notre route, nous aider à contempler les merveilles de la création :

  • Le Parc Forillon près de Gaspé,
  • La grotte de la Vierge Marie à Percé,
  • Les randonnées pédestres dans les Chic-Chocs,
  • Les Jardins de Métis, à Métis-sur-Mer.

Que cette présentation des hauts lieux spirituels en Gaspésie puisse vous donner le goût d’y faire un pèlerinage un jour.

L’abbé Victorien Lévesque, ptre.

Prochain départ en Gaspésie, août 2021, avec l’abbé Victorien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.